circle-loader
Commentaires fermés sur Le microblading : Bon à savoir
Commentaires fermés sur Le microblading : Bon à savoir/ 276/ /

Vous avez entendu parler du microblading ou vous avez vu ses merveilles sur le visage de vos copines et vous avez du coup envie de vous y mettre. Seulement, vous êtes encore réticente et vous vous posez mille et une questions à propos du microblading. Qu’est-ce que c’est ? Quelle est sa durée ? Fait-il mal ? Voilà autant de questions auxquelles nous répondrons à travers cet article. Sans plus tarder, allons dans le vif du sujet.

Le microblading : De quoi s’agit-il ?

Egalement appelé technique 6D, le microblading est une technique ancestrale d’origine asiatique qui consiste en quelque sorte en un maquillage semi-permanent. Cette gestuelle asiatique revient à redessiner les sourcils de sorte à ce qu’ils aient l’air vraiment naturels. Ainsi, avec au plus une heure de temps, vous aurez une réplique parfaite des sourcils naturels. Le travail se fait à l’aide de nano aiguilles assemblées sur une même ligne formant ainsi une petite lame et d’un stylo métallique. Mais comment se fait le microblading ?

Comment se fait le microblading ?

Comme nous le disions sous peu, le microblading Pontault-Combault est une calligraphie des sourcils de façon naturelle. La procédure est simple, mais ne peu être exécutée que par un professionnel dans le domaine. Alors, comment procède ce professionnel ? Il redessine les sourcils en comblant les trous et en traçant des traits ultra fins qui imitent parfaitement les sourcils. Il doit faire son travail à la perfection pour un résultat naturel et durable. Après cette première séance de pose, il faudra refaire une autre séance de retouche trois semaines après afin de fixer la pose qui a été faite et lui assurer une bonne durabilité. Parlant de durabilité, quelle est la durée d’un microblading ?

Le microblading dure combien de temps ?

Si le microblading est bien fait et que les deux séances ont été bien effectuées, il peut durer un an et demi. En effet, cette technique dure dans le temps. Il ne vire pas automatiquement au bleu ou au rouge au fil du temps comme c’est le cas avec le maquillage permanent. Ici, les couches supérieures sont pigmentées avec l’aiguille à seulement 0,2 ou 0,3 mm sous l’épiderme. Par contre, avec le maquillage permanent, cela va jusqu’à 0,5 ou 0,8 mm sous l’épiderme. Ainsi pour dire qu’avec le microblading, les capillaires ne s’abîment pas. Les bulbes ne sont pas touchés et les poils n’ont pas du mal à repousser.

Le microblading fait-il mal ?

Oui, enfin un peu ! Le microblading fait un peu mal, mais pas autant que le maquillage permanent. Pourquoi ? Tout simplement parce que les aiguilles ne vont pas trop en profondeur. Elles touchent donc moins de terminaisons nerveuses. De plus, il n’y a pas trop de saignement et la cicatrisation est rapide.

Et, c’es la fin de ce article ! Alors, maintenant que vous êtes plutôt bien informé par rapport au microblading, et si vous vous laissiez aller ? En tout cas, cette technique de nombreux avantages. Non seulement vous rend plus belle ou plus beau et vous fait gagner un temps précieux, car vous n’aurez plus besoin de redessiner vos sourcils à chaque fois que vous voulez sortir.